reseau-bp.blog4ever.com

Réseau Baden Powell

Le Musée du Scoutisme de Thorey-Lyautey


tous les mots apparaissant en rouge gras -sauf ceux-ci- sont des portes à ouvrir.

 

 

Pourquoi un musée du scoutisme ?

Le rapprochement des mots Musée et Scoutisme peut sembler, dès l'abord, saugrenu sinon injurieux. Mais un Musée bien conçu et noblement réalisé allume les imaginations et, par là, crée ou révèle les vocations. Le Scoutisme, comme beaucoup de choses précieuses et originales, a donc tout naturellement droit à un Musée.

 

     Il en a même besoin.

 

Quant à la poussière, à l'accumulation et à l'ennui que pourrait distiller un mauvais musée, ce sera à tous les Scouts d'être assez passionnés, courageux et inventifs pour les éliminer dès le départ et ne jamais, ensuite, les laisser s'installer.

Actifs comme Anciens, jeunes d'âge et jeunes de cœur comprendront donc l'intérêt de cette réalisation. Ils la voudront parfaite, en conformité avec leur idéal d'abondance de vie, de partage et de vérité. Nous les appelons TOUS et TOUTES à nous y aider.

 

  •  aux Anciens se souvenant de ce qu'ils doivent au Scoutisme ;

  •  aux Chefs qui, passionnés par leur tâche, savent l'infinie curiosité, l'effort constant d'information et de formation, la fidélité qu'elle exige ;

  • aux jeunes suffisamment fiers pour se savoir nés de plus loin que de la dernière pluie ;

  • aux "novices" n'attendant peut-être qu'une découverte et une invitation pour entrer dans le jeu ;

  • aux parents curieux du Scoutisme, de son originalité profonde, de la variété de ses réalisations :

 

 Thorey veut offrir :

 

  • le témoignage d'une merveilleuse et longue existence ;

  • une magnifique occasion de service ;

  • les moyens de retrouver les racines, de remonter aux origines, de découvrir les grands moments d'une histoire fertile en événements ;

  • l'exploration du Scoutisme des autres : le scoutisme féminin comme le scoutisme des garçons, celui des autres associations et celui des autres générations ; le scoutisme spécialisé des malades, celui des marins, des cadets, des aînés ;

  • un foisonnement d'idées, de détails, de personnalités ; le choc physique d'une grande idée, vigoureusement vécue, de réalisations de style, d'une fraternité pleine d'entrain ;

  • la découverte des quatre cents coups, des mille et un moyens (camps, aventures, jeux nationaux, programmes, insignes, concours, rencontres, etc.) utilisés par les associations pour proposer et faire vivre à chacun un Scoutisme passionnant et formateur ;

  • un conservatoire de TOUT (!) ce qui a été produit, en France, pour, par et autour du Scoutisme.

 

Pourquoi ce musée du scoutisme chez le Maréchal Lyautey ?

 

 07 Thorey 02.jpg

 

 

Nul endroit ne pouvait mieux convenir pour abriter le Musée du Scoutisme qu'une aile du château du Maréchal Lyautey qui fut le Président d'Honneur des trois fédérations du scoutisme masculin français (Eclaireurs de France, Eclaireurs Unionistes de France, Scouts de France) à partir de 1927. C'est dire l'intérêt qu'il portait à la jeunesse en général et aux scouts en particulier.

 MuseeScout.jpg

Le scoutisme, qui a célébré son centenaire en 2007, est devenu un mouvement mondial. Il a été créé par lord Baden Powell (1857-1941), général anglais contemporain de Lyautey (1854-1934). Le Maréchal Lyautey rencontra Baden Powell lors de sa visite au Jamboree de Birkenhead (du 31 juillet au 13 août 1929 en Angleterre).

 

-oOo-

 

Le message de Lyautey à tous les Scouts et Eclaireurs de France après le Jamboree de Birkenhead

 

(publié dans Le Journal des Eclaireurs n° 16 de septembre 1929)

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/Message-Lyautey-1929.JPG

 

-oOo-

 

Grâce à la richesse de ses collections, le musée scout de Thorey-Lyautey contribue à conserver la mémoire du Scoutisme, à propos duquel Baden Powell écrivait : "Le terme de "scoutisme" a été donné à un système qui, par ses jeux, tend à former des jeunes garçons et des jeunes filles... Je ne dis pas instruire, mais éduquer, c'est à dire pousser le garçon à apprendre lui-même, parce qu'il le désire, tout ce qui tend à lui donner du caractère."

 

 Accueil des visiteurs

 Le Musée du Scoutisme est abrité dans une aile du château de Thorey-Lyautey

 

 http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/artfichier_760037_3247606_201312243851573.jpg

 

Il est prudent de vérifier à l'avance les dates et les horaires d'ouverture :

 Site Internet du château de Thorey-Lyautey

 

 

Le musée comprend huit salles

  

image013.jpg

 

 

  • 5 salles présentant plus de 1.000 documents : photos, aquarelles, ouvrages, insignes, affiches, maquettes, totems, emblèmes, uniformes, objets les plus divers
  • 1 salle reconstituant un coin de patrouille ; 
  • 1 salle Gilbert Anscieau ; 
  • 1 salle de travail d'une Equipe Nationale Nature.

 

-oOo-

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/1990-Jean-Guilbart-1.jpg  http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/1990-Jean-Guilbart-2.jpg
  

 

-oOo-
 

 

 Des scouts chez Lyautey

 

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/Lyautey-1927.jpg

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/5eme-Lille.jpg

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/1931-06A-Le-Scout-de-France-n---134.jpg

 

pour lire confortablement cet article paru dans "Le Scout de France" n° 134 de juin 1931,

faites un "clic droit sur l'image", ouvrez dans un nouvel onglet et utilisez l'outil "zoom" intégré

 

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/artfichier_760037_3249423_201312252344918.jpg

 

-oOo-

 

Dix-sept jours avant son décès (le 27 juillet 1934 à Thorey),

Lyautey écrivait cette lettre au Commissaire de Kergorlay (Scout de France) :

 

http://static.blog4ever.com/2013/12/760037/Lyautey.JPG

 

En voici la transcription :

 

10 juillet 1934

  

Mon cher ami

  

Je me réinstalle à Thorey le 15 juillet pour tout l'été et l'automne. Vous savez combien je suis heureux d'y recevoir des troupes scoutes. C'est tout bénéfice moral pour mon village, pour mon excellent Curé qui exerce une action sociale si féconde et à qui le bon exemple donné par les scouts est bien utile.

 

 Jusqu'ici une seule troupe s'est annoncée. C'est la 1ère Dunkerque, dont le chef est Jean Seize (17 rue du général Hoche, Malo les Bains - Nord) qui dit venir du 15 au 19 juillet.

  

Mais je serais heureux d'en recevoir d'autres par la suite. Pouvez vous le provoquer soit en les y invitant directement, soit par une annonce dans le "Chef".

  

Je m'adresse à vous, vous laissant le soin d'en aviser le général Guyot de Salins et le Chanoine Cornette.

  

et je suis votre effectivement dévoué

  

Lyautey

 

 

 



23/12/2013